Jacques Troncy

De Wikimanche

Jacques Troncy, né à Roanne (Loire), est une personnalité de la Manche, sous-préfet de Cherbourg de 2014 à 2016.

Biographie

Licencié ès lettres à Paris, il est attaché à la présidence du conseil général du Val-de-Marne en 1975 jusqu'à son service militaire [1]. Il est ensuite secrétaire de la ville de Vélizy-Villacoublay (Yvelines) en 1978 puis d'Antony (Hauts-de-Seine) en 1987 [1].

Administrateur territorial à partir de 1988, il est nommé sous-préfet de première classe et directeur de cabinet du préfet des Deux-Sèvres en novembre 1993, puis de celui d'Indre-et-Loire en 1994 [1]. En 1996, il est nommé sous-préfet chargé de la politique de la Ville à la préfecture de Vaucluse [1].

Il est ensuite successivement sous-préfet de Saint-Dizier (Haute-Marne, 1998) et du Marin (Martinique, 2001) [1]. Après un retour dans la fonction publique territoriale comme directeur général des services du conseil général de la Corrèze, il est sous-préfet hors classe, nommé à Castres (Tarn), en 2005, puis de Montbéliard (Doubs) en octobre 2010 [1].

Le 14 février 2014, il est nommé sous-préfet de Cherbourg en remplacement d'Yves Husson.

Le 30 mars 2016, le Conseil des ministres le nomme « préfet chargé d'une mission publique relevant du gouvernement » ; il quitte Cherbourg le lendemain [2].

Distinctions

  • Chevalier de l'Ordre national du Mérite
  • Chevalier des Palmes académiques

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Biographie de Jacques Troncy, manche.gouv.fr, consultée le 31 mars 2016 (lire en ligne).
  2. « Le sous-préfet Jacques Troncy quitte Cherbourg », Ouest-France, 1er avril 2016.