Jacques Rouxel

De Wikimanche

Signature de Jacques Rouxel.

Jacques Rouxel, né à Cherbourg le 26 février 1931, mort à Paris le 25 avril 2004, est un dessinateur et un producteur de cinéma de la Manche.

Il est l'auteur de la célèbre série télévisée « Les Shadoks », créée en 1968.

Biographie

Bachelier au lycée français de New York en 1946 et élève à l'École des hautes études commerciales, il s'adonne au dessin durant son service militaire, qu'il fait comme contrôleur dans l'Aéronavale.

Il commence sa carrière dans la publicité en 1957, en tant que rédacteur, puis chef de publicité en agence. Puis se tourne vers le milieu audiovisuel en 1961 comme producteur publicitaire indépendant et intègre le service de la recherche de l'ORTF en 1965. Il créé alors la série de dessins animés des Shadoks. Les 52 premiers épisodes sont diffusés à partir de mai 1968, et leur style absurde et leur humour décalé, peu habituel à la télévision française, divisent les télespectateurs. Deux nouvelles saisons de 52 épisodes sont mis à l'écran en juin 1970 et décembre 1974. En 1970, il reprend quotidiennement les personnages des Shadoks dans France-Soir.

À partir de 1973, il se partage entre sa maison de Flamanville et Paris.

Au sein du studio aaa (animation art graphique audiovisuel), qu'il a fondé en 1973 avec Marcelle Ponti et Jean-Paul Couturier, il crée 80 dessins animés éducatifs, publicitaires ou institutionnels.

Les Shadoks renaissent ensuite en 1993 dans l'hebdomadaire Globe, et en 2000 sur Canal +.

Jacques Rouxel publie également entre 1994 et 2000 Les Shadoks Ga Bu Zo Meu, Les Shadoks et les Gibis Infos pour la société Info Réalités, Les Shadoks : la vengeance du marin, Les idées de Valeoman pour l'entreprise Valeo, La Course à la Lune et Les Shadoks et le désordinateur.

Sa sépulture est situé au colombarium du cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Hommages

À Cherbourg, une rue perpétue sa mémoire.

À Cherbourg, la bibliothèque Jacques-Prévert consacre une exposition à Jacques Rouxel, du 21 octobre au 31 décembre 2009, qui présente trente œuvres originales des Shadoks.

Liens externes