Jacques Parrain des Coutures

De Wikimanche

Jacques Parrain Des Coutures, baron, né à Avranches en 1645 et mort en 1702, est un écrivain et traducteur de la Manche.

Il est auteur de commentaires bibliques et de réflexions morales ainsi que traducteur de la Genèse et d'auteurs latins.

Ses créanciers ayant obtenu contre lui un jugement de saisie, il fait enlever ses meubles et les huissiers ne trouvent qu'un quatrain crayonné sur le mur :

« Créanciers, maudite racaille,
Commissaire, huissiers et recors,
Vous aurez bien le diable au corps,
Si vous emportez la muraille. »

Œuvres

  • Traduction du Poème de Lucrèce, Paris, 1685, 2 volumes in-12°
  • Il a composé La Morale d'Epicure, 1685, in-12°
  • La Morale universelle, 1687, in-12°
  • La Vie de la Sainte Vierge, 1688, in-12°
  • La Morale d'Épicure, avec des réflexions, 1685, in-12°. Il y donne la morale d'Épicure en quarante maximes, la lettre que ce philosophe écrit à Ménécée, vingt-huit maximes du même Épicure, et enfin la traduction de ce que Diogène Laërce nous a laissé de la vie de ce philosophe. La Morale d'Épicure a été réimprimée deux fois en Hollande en 1785
  • L'Esprit familier de Socrate d'Apulée, en latin et en Français, avec des remarques et sa vie, 1698, in-12°, 1702, in-12°

Sources

  • Pierre Larousse, Grand dictionnaire encyclopédique du XIXe siècle, Paris, 1875.
  • Biographie universelle ancienne et moderne