Jacques Marion

De Wikimanche

Jacques Marion, né à Brest (Finistère) et mort à Granville le 4 mars 2013, est une personnalité journaliste de la Manche.

Il est diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris [1].

Il travaille successivement pour La Nouvelle République du Centre-Ouest à Blois (Loir-et-Cher), Paris Normandie à Rouen (Seine-Maritime), et La Croix à Paris en 1973 [1], où il est notamment chef du service « Régions ».

La retraite venue, il s'installe en 1989 à Granville, où il est élu conseiller municipal pour un seul mandat, jusqu'en 1995 [1].

Il meurt à 83 ans [1].

Publications

  • « Granville : un demi-millénaire pour construire un port », Études Normandes, 53e année, n° 3, 2004, pp. 4-18
  • La Hague, éd. Actes Sud, 2005
  • De mémoires d'hommes, éd. Créer, 2005
  • Le Sorcier de Montaigu, éd. Créer, 2011

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Sarah Caillaud, « Jacques Marion, journaliste et engagé », Ouest-France, 7 mars 2013.