Jacques Malo

De Wikimanche

Jacques Malo, né à Tocqueville au XVIIIe siècle et mort en 1800, est une personnalité militaire de la Manche.

Un moine patriote

Jacques Malo est d’abord moine au couvent des Cordeliers de Bayeux (Calvados), mais, dès les premiers mois de la Révolution, il se sent des ardeurs patriotiques, jette sa défroque aux orties et part à Vire s’établir comme imprimeur.

Il ne reste pas longtemps devant sa presse car, à la fin de l’année 1790, il s’engage dans le 21e régiment de dragons dont il devient le commandant en 1796. C’est cette année-là qu’il a son heure de gloire en découvrant près de Grenelle un des multiples complots de la réaction thermidorienne, la conjuration du Camp de Grenelle. Il est récompensé de sa perspicacité par le grade de général de brigade. Mais, dès l’année suivante, il encourt la disgrâce du Directoire qui le met à la retraite.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147