Hippolyte Gancel

De Wikimanche

Hippolyte Gancel, né à Blainville-sur-Mer le 21 avril 1920, mort à Caen (Calvados) le 26 octobre 2013, est un écrivain de la Manche.

Biographie

Docteur ès lettres, il est l'auteur d'ouvrages pour la compréhension et la diffusion de la langue normande et sur la culture populaire normande. On lui doit également une thèse d'État sur le parler du pays de Saint-Lô, soutenue à Caen le 18 décembre 1980.

En 1984, il reçoit le prix littéraire du Cotentin pour Le Parler du Saint-Lois et Flleurs et plleurs de men villâche (paru en 1982 sous le pseudonyme d'Aundré Smilly). Il a également écrit une méthode de normand (1984) et une grammaire normande (avec l'Université populaire du Coutançais) (1995).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Hippolyte Gancel, alors instituteur à Hambye, fait partie d’un comité de Résistance, Front national-FTPF, organisé dans ce secteur par Roger Lemière. Il cache le matériel et les tracts derrière le lambris d’un mur de son école. Il est arrêté par les Allemands le 9 mai 1943, avec vingt autres jeunes gens (affaire Coléate). Il a retracé cette période de sa vie dans Crime et résistance en Normandie (2008).

Œuvres en français

  • Le Bâton de dignité, Condé-sur-Noireau, éd. Charles Corlet, 1995.
  • Cahiers de fidélité. mémoires d'un Normand, 1995.
  • L'Enfant de chœur, éd. Charles Corlet, 1996.
  • Le Puits, éd. Charles Corlet, 1997.
  • A l'aube de l'an 2000, les saints qui guérissent en Normandie, tome 1, éd. Ouest-France, 1998 (réed. 2009).
  • L'Écolier : au temps de l'encre violette, éd. Ouest-France, 1999.
  • Il y a un siècle, la Normandie : la vie quotidienne des Normands, 2000 (réed. 2003).
  • Les Saints qui guérissent en Bretagne, éd. Ouest-France, tome 1, 2000 (réed. 2010).
  • Les Saints qui guérissent en Bretagne, éd. Ouest-France, tome 2, 2001.
  • Une Normandie si étrange, éd. Ouest-France, 2001.
  • Bouilleurs de cru et rats de cave (avec Jacques Le Gall), éd. Ouest-France, 2002 (réed. 2007).
  • Les Saints qui guérissent en Normandie, éd. Ouest-France, tome 2, 2003.
  • Il y a un siècle, l'école, éd. Ouest-France, 2003.
  • Foires populaires de Normandie, éd. Ouest-France, 2005.
  • Le Maître d'école, éd. Ouest-France, 2005.
  • Il y a un siècle, nos villages, éd. Ouest-France, 2006.
  • Ainsi vivaient nos villages, éd. Ouest-France, 2006.
  • De la pomme au cidre (avec Jean-Claude Teignier), éd. Ouest-France, 2007.
  • Crime et résistance en Normandie, éd. Ouest-France, 2008.
  • Visages d'une France rurale - La vie dans nos campagnes en 1900 (avec Rosine Lagier), éd. Ouest-France, 2011.

Œuvres sur la langue normande

  • Le Parler du Saint-Lois (Manche), thèse pour le doctorat ès lettres, 1980, 3 vol.
  • V'n-ous d'aveu mei ? (Mes prémyires léçouns de normaund), Coutances, éd. Universités Populaires Normandes, 1984 (réed. 2004).
  • Essai de grammaire de la langue normande, Université Populaire Normande du Coutançais, 1995[1].

Œuvres en normand

Sous le pseudonyme d'Aundré Smilly

  • Flleurs et plleurs dé men villâche, 1. Les syins d'ichin, nouvelles (bilingues), 1982.
  • Flleurs et plleurs dé men villâche, 2. Treis files, nouvelles (bilingues), 1986.
  • Les versions normande des deux tomes ont fait l'objet d'enregistrements par l'auteur sur cassettes audio, vendues séparément.
  • Plusieurs textes dans la revue Le Viquet

Sources

Notes et références

  1. Cet ouvrage est publié anonymement, sous l'égide de l'Université populaire normande du Coutançais.

Voir aussi