Herbert d'Aigneaux

De Wikimanche

Herbert Ier d’Aigneaux est un noble de la Manche.

Membre d'une des familles les plus anciennes de la Manche ?

Son nom figure sur la liste de Falaise des Compagnons de Guillaume le Conquérant (XIe siècle) [1].

Cette famille est originaire de l’actuelle commune d’Agneaux [1].

Le nom d'Herbert Ier d'Aigneaux est cité dans une charte de Guillaume le Conquérant faisant don à la cathédrale de Coutances de ses terres qui lui avaient été confisquées peut-être à l’occasion de la révolte de 1047 de Néel de Saint-Sauveur [1].

À travers une généalogie incertaine, en Normandie, la branche aînée se continue en ligne mâle directe jusqu’à la deuxième moitié du XIVe siècle [1].

Foulques d’Aigneaux accompagna Robert Courteheuse à la première croisade.

Thomas d’Aigneaux est le dernier à avoir possédé le château d’Agneaux qu’on retrouve ensuite entre les mains de Foulques Paynel, puis des Sainte-Marie [1].

Fait rarissime, la famille d’Aigneaux s’est perpétuée jusqu’à nos jours avec plusieurs branches collatérales dont celle du comte Jean d’Aigneaux, de Beuzeville-la-Bastille [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.

Article connexe