Henri Lorier

De Wikimanche

Henri Lorier, pour état civil Théophile Victor Lorier, né à Mortain le 16 germinal an VII [1] et mort à Sourdeval le 12 février 1870 [2], est une personnalité politique de la Manche, fonctionnaire de son état.

Il est élu conseiller général du canton de Sourdeval en 1867. Il reste en poste jusqu'en 1870.

Il est maire de Sourdeval de 1841 à 1864..

Il est suppléant du juge de paix et membre du conseil d'arrondissement [2].

Il est contrôleur des contributions directes [3].

Sa grand-mère maternelle Guillemine Jeanne Denise Millet, épouse d'André Jean Marie Trochon, huissier à Sourdeval, est l'une des sœurs du général Théodore Millet.

Notes et références

  1. Acte de naissance n° 33 - État civil de Mortain.
  2. 2,0 et 2,1 AD50, NMD Sourdeval, 1868 – 1872 (5 Mi 375), page 163/501 Acte de décès n° 24 (lire en ligne)
  3. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.