Henri Bellet

De Wikimanche

Henri Bellet, né à Oran (Algérie) le 13 février 1911, mort à Paris le 16 février 1987, est une personnalité militaire de la Manche.  

Premier commandant de l’École des applications militaires de l'énergie atomique à Cherbourg

Henri Bellet entre à l’École navale avec le commandant Cousteau [1]. Il influence largement en toute discrétion mais avec efficacité, la vie maritime et militaire de notre département [1].

Officier en second du sous-marin Casabianca, il participe en 1942 à l’épopée de ce navire qui, refusant le sabordage, s’échappe à Toulon pour rallier l’Afrique du Nord et continuer le combat [1]. Henri Bellet, alors lieutenant de vaisseau, prend même le commandement de ce bâtiment en octobre 1943, remplaçant le capitaine de corvette L’Herminier grièvement blessé.

Après la guerre, Henri Bellet, participe activement à la reconstruction de la flotte sous-marine en obtenant la réorganisation de la commission d’études pratiques des sous-marins dont les travaux aboutissent à la mise sur cale des Narval, construits à Cherbourg [1].

C’est dans notre département qu’il déploit ensuite, à terre, ses remarquables qualités d’organisateurs. Il y dirige l’École des marins-électriciens et de sécurité de Cherbourg, où il met son expérience du temps de guerre au profit de la formation des marins à la sécurité [1]. Puis il crée l’École des applications militaires de l'énergie atomique (EAMEA), qu’il installe à Cherbourg en 1958 [1].

Il laisse sa marque en matière d’enseignement nucléaire à la première grande école d’ingénieurs de Cherbourg qui ne cesse de progresser depuis pour recevoir des élèves des trois armées, de la délégation générale pour l’armement et d’organismes civils travaillant sur des programmes nucléaires militaires [1].

Promis aux hautes destinées militaires, mais en désaccord avec ses chefs sur la priorité donnée aux sous-marins stratégiques par rapport aux sous-marins d’attaque, Henri Bellet, quitte la Marine en 1962, à l'issue de son séjour à Cherbourg [1].

Il décède le 16 février 1987 à Paris.  

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.