Hôtel-restaurant de la Poste (Mortain)

De Wikimanche

Hôtel de la Poste vers 1960

L'hôtel-restaurant de la Poste est situé à Mortain-Bocage dans l'ancienne commune de Mortain.

Il dispose de 25 chambres et d'un restaurant La table de Saint-Vital.

À son emplacement, face à la collégiale Saint-Évroult, s'étaient tenus successivement l'Hôtel-Dieu, le collège puis la mairie de Mortain après la Révolution[1].

Histoire

L'ancien hôtel de la Poste
Piblicité

Un hôtel est fondé après 1809 par Louis Mignon, aubergiste, qui avait acheté à un nommé Dodard les locaux délaissés par la mairie ; il est appelé hôtel de la Poste parce que ses écuries abritent les chevaux de poste et on prend la voiture publique devant cet hôtel[1].

Avant 1837, Hyacinthe Timothée Havas du Taillis, conseiller municipal, remplace les Mignon et agrandit l'auberge ; durant les travaux de déblaiement, on découvre une douzaine de squelettes, restes des aumôniers et administrateurs de l'ancien Hôtel-Dieu inhumés dans leur chapelle Sainte-Anne[1].

En 1856, Havas du Taillis a pour successeurs M. et Mme Jenvrin ; une de leurs filles et son mari, M. Lecourt, cuisinier, prennent la suite jusqu'en 1888[1]. Ils sont remplacés par Louis Pasquer et son épouse Victorine Bagot. Après le décès de Louis Pasquer en 1896, sa veuve épouse Henri Tesnière qui reste propriétaire de l'hôtel jusqu'en 1912, date où Louis Pasquer (fils) reprend l'hôtel et en fait un des plus réputés de la région[1].

L'hôtel, détruit lors des combats de la bataille de Mortain en août 1944, est rebâti lors de la période de la Reconstruction.

Administration

Adresse : 1, place des Arcades
50140 Mortain-Bocage
Tél. 02 33 59 00 05

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Victor Gastebois, Le vieux Mortain, 1930 (lire en ligne)

Lien interne

Lien externe