Hôtel-Dieu d'Avranches

De Wikimanche

L’Hôtel-Dieu est un ancien monument d'Avranches.

L'hôtel-Dieu primitif, ou « maison-Dieu », dont l'existence est mentionnée à partir de la fin du XIe siècle, est installé par l'évêque d'Avranches dans le quartier populaire, près de l'ancienne église Saint-Gervais, place Saint-Gervais.

Ce corps de logis, doté d'un jardin, accueillait pauvres, infirmes, enfants et malades.

Le bâtiment est abandonné vers 1240[1] au profit de l'hospice d'Avranches construit hors de la ville. Il abrite le relais de poste des Trois Rois sous l'Ancien Régime.

Il possède une façade occidentale flanquée d'une tourelle d'escalier à vis. Il se trouve face à la basilique Saint-Gervais et Saint-Protais, où sont aujourd'hui trois commerces. Seule une salle voûtée souterraine, avec ses deux colonnes atteste de l'origine médiévale du bâtiment[2].

Notes et références

  1. Boudent, « Notice sur l'hospice d'Avranches »Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches , éd. Tostain, 1842 (T1) (lire en ligne)
  2. David Nicolas-Méry, Avranches, capitale du Mont Saint-Michel, éd.Orep, 2011, pages 45