Hôpital de campagne américain de Hiesville

De Wikimanche

Dans la cour du château.

L'hôpital de campagne américain de Hiesville est un établissement de santé militaire basé à Hiesville.

Il est créé le 6 juin 1944 par la 101e Airborne dans le château de Colombières, à quelques kilomètres d'Utah Beach, quelques heures heures seulement après le Débarquement, pour accueillir les blessés des premiers combats [1]. La 326e Airborne Medical Company y officie. Elle est rejointe quelques heures plus tard par une équipe chirurgicale placée sous l'autorité du major William E. Barfield [1].

C'est le premier hôpital créé sur le sol français par l'armée américaine [1].

Le 9 juin, vers 22 h, un avion allemand lance une attaque malgré la grande croix rouge disposée dans la cour, très visible [1]. Une bombe tombe dans la cour, faisant environ 80 morts [1], dont 15 chirurgiens. Une autre bombe tombe à 50 mètres de là, faisant aussi plusieurs morts, dont des prisonniers allemands.

Le 11 juin, deux nouvelles unités médicales, la 91e et la 128e, s'installent dans l'allée qui conduit à la ferme.

Un cimetière est aménagé à proximité.

Une stèle, inaugurée le 6 juin 2003, rappelle l'existence de cet hôpital.

Une reconstitution de l'hôpital est présentée en 2017 et en 2019 [2].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Le premier hôpital de campagne US reconstitué », Ouest-France, site internet, 1er juin 2017.
  2. Émilie Michel, « À Hiesville, l'hôpital militaire sera reconstitué », Ouest-France, 25 avril 2019.

Lien interne

Lien externe