Guillaume Gerlenc

De Wikimanche

Guillaume Gerlenc ou Guerlenc est un noble de la Manche.

Membre de la famille ducale (il est, selon Ordéric Vital, le petit-fils du duc Richard Ier de Normandie), il est comte de Mortain vers 1020[1].

Vers 1055, il est déchu de son titre par Guillaume et banni. Il s'exile avec son écuyer en Pouille (Italie), où d'autres Normands commencent à conquérir des terres[1]. Il semble que plus tard, ses frères, Geoffroi, Richard et Pierre, et probablement ses fils et sa fille, Éremburge, le rejoignent[2].

Éremburge de Mortain devient par la suite la deuxième femme du comte Roger Ier de Sicile[2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Léon Robert Ménager, Hommes et institutions de l'Italie normande, Variorum reprints, 1981.
  2. 2,0 et 2,1 Alberto Varvaro, « Les Normands en Sicile aux XIe et XIIe siècles. Présence effective dans l'île des hommes d'origine normande ou gallo-romane », Cahiers de civilisation médiévale, 23e année, n° 91, juillet-septembre 1980.