Grande cheminée de Quinéville

De Wikimanche

La grande cheminée de Quinéville.

La Grande cheminée sise à Quinéville est un monument historique de la Manche [1].

D'origine gallo-romaine (période débutant avec la conquête de la Gaule, 2e siècle avant J.-C., et se terminant à la fin de l'empire romain d'occident, 476 après J.-C.), ce monument est de construction romaine [2].

Il a très probablement été érigé comme monument funéraire et trophée de la victoire de Quintus Titurius Sabinus, lieutenant de César [2]. Creux, les restes de moulures à l'extérieur semblent indiquer qu'il existait autrefois un escalier [2].

La base de la cheminée est construite en pierres calcaires et en grès du pays. Elle est surmontée d'une colonne ornée de sept pilastres d'ordre corinthien.

L'ensemble, situé à proximité du château de Quinéville est inscrit aux monuments historiques par liste en 1862 [1].

Bibliographie

  • Augustin Asselin, « Mémoire sur la grande cheminée de Quinéville », Mémoires de la Société royale académique de Cherbourg, 1835 p. 178-194 (lire en ligne)
  • « Archéologie - Monument de Quinéville », Le Journal de l'arrondissement de Valognes, numéro du 19 juillet 1839 (lire en ligne)

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Notice n°PA50000018 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Cheminée de Quinéville près de Valognes (Manche), Le Magasin pittoresque, 1re année, 1833, page 216 (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe