Gonneville-Le Theil

De Wikimanche

Gonneville-Le Theil est une commune du département de la Manche située dans le canton de Val-de-Saire.

Commune de Gonneville-Le Theil Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 38' 6.88" N, 1° 28' 24.54" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Val-de-Saire
Intercommunalité Canton de Saint-Pierre-Église
Gentilé à définir
Population 1 574 hab. (2016)
Superficie 29,17 km²
Densité 54 hab./km2
Altitude 47 m (mini) - 156 m (maxi)
Code postal 50330
N° INSEE 50209
Maire Luc Dufour
Communes limitrophes de Gonneville-Le Theil
Bretteville-en-Saire Maupertus-sur-Mer, Carneville Théville
Digosville, Le Mesnil-au-Val Gonneville-Le Theil Brillevast, Teurthéville-Bocage
Sauxemesnil Sauxemesnil Montaigu-la-Brisette

Le château de Gonneville
Le château de Gonneville



Géographie

Le périmètre de la commune nouvelle.

Gonneville-Le Theil est située à l'est de Cherbourg-en-Cotentin dans le Val de Saire.

Gonneville enregistre les températures les plus extrêmes de toute la Normandie : - 12,3° en janvier 1985 et + 33,7° en juillet 2006 [1].

Toponymie

pour Gonneville

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est probablement l'anthroponyme d'origine scandinave Gunnulf [14], d'où le sens global de « domaine rural de Gunnulf ». Ce type toponymique se rencontre également à plusieurs reprises dans le Calvados et la Seine-Maritime, et s'apparente au type Gonnetot (Seine-Maritime), formé avec l'ancien scandinave topt « domaine rural ».

voir l'article détaillé Toponymie de Gonneville

Histoire

La Seigneurie de Gonneville remonte au Xe siècle.

Gonneville est libérée le 26 juin 1944.

La commune est créée le 1er janvier 2016 par la fusion de deux communes, Gonneville, Le Theil, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 relative à la réforme des collectivités territoriales.

Le projet germe au mois de mai 2015 une fois abandonnée l'idée de créer une nouvelle commune à l'échelon communautaire [15]. La fusion doit permettre d'éviter la perte d'une dotation annuelle de 50 000 € et de gagner 5 % d'augmentation de cette dotation pendant trois ans [15]. Une charte prévoit de garder les lieux de culte existants, de préserver l'emploi et le seul commerce du Theil [16].

Le nouveau conseil municipal réunit 11 élus gonnevillais et 8 élus theillais. Le nouveau maire, Luc Dufour, maire de Gonneville, et son premier adjoint, Patrice Gomériel, maire du Theil sont élus le 7 janvier 2016. Le siège de la nouvelle commune est fixé à Gonneville [15].

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution


En attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal est composé des conseillers des anciennes communes.

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
2016-actuel Luc Dufour SE commerçant élu maire le 7 janvier 2016
Toutes les données ne sont pas encore connues.


pour les maires des anciennes communes, voir les articles détaillés Administration de Gonneville et Administration du Theil

Démographie

Liste des communes déléguées de la commune nouvelle
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Canton
Gonneville 50209 CA du Cotentin 15,36 904 (2016) 59 Val-de-Saire
Le Theil 50595 CA du Cotentin 13,81 670 (2016) 49 Val-de-Saire

Au 1er janvier 2016, la commune nouvelle s'étend sur une superficie de 29,17 km2, pour une population municipale de 1 561 habitants au dernier recensement de la population, millésimée 2013 (53,51 hab./km2) [17].

La population légale au recensement de 2012 pour les deux communes, avant la fusion, est de 1 554 habitants, la densité de population est de 53,27 hab./km2

voir les articles détaillés des anciennes communes Démographie de Gonneville et Démographie du Theil

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Église Saint-Martin de Gonneville
Église Sainte-Marguerite du Theil
à Gonneville
  • Château de Gonneville (14e/16e/18e s.), inscrit à l'Inventaire des monuments historiques (IMH).
  • Église Saint-Martin (12e14e/15e/18e s.), inscrite à l'Inventaire des monuments historiques (IMH) en 1972 : groupe polychrome (16e s.), statues (15e/16e s.), maître-autel (18e s.).
  • Étang de Gonneville.
  • Vallée de la Saire.
  • Trace de voie romaine.
  • Bois de Blanqueville.
  • Chêne-liège, essence rare dans le département, de 6,5 m de circonférence, labellisé « arbre remarquable » en juillet 2004.
  • Le Saouticot (rivière).
  • Fontaine Saint-Éloi.
  • Moulin du Theil (ancien moulin à grains).
  • Le Pont Rat.
au Theil

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

  • Du Tourps d'Amfreville, ligueur, tué le 22 décembre 1592.

Autres

Économie

L'arrivée du courrier au restaurant Tollemer.
  • Aéroport de Cherbourg-Maupertus, situé en partie sur le territoire de la commune
  • Filature de coton (1876), au bord de l'étang (fermée)
  • Forges de la Châtellerie (vendues pendant la Révolution)
  • Transports Emmanuel Guérard
  • Écloserie de saumons
  • MG Diffusion : matériaux de construction
  • Ferme du Moulin des Corvées, au Theil : camembert au lait cru.

Transports

Ligne Manéo


Culture

Le château de Gonneville sert de décor au film de télévision L'Affaire Kergalen de Laurent Jaoui (2000).

Bibliographie

  • Geneviève Le Blond, « Château, église et filature de Gonneville », Ouest-France, 6, 7 et 8 mars 1963.

Notes et références

  1. « Où fait-il beau et où pleut-il le moins dans l'Ouest ? », Dimanche Ouest-France, 12 janvier 2014.
  2. Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 394.
  3. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 124.
  4. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. I, 1916, p. 473, § CCCXXVI.
  5. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 8.
  6. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  7. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 583b.
  8. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 133.
  9. Cartes d’État-Major (relevés de 1825 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889).
  10. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 315.
  11. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  12. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  13. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  14. Jean Adigard des Gautries, puis à sa suite François de Beaurepaire, et René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 135b.
  15. 15,0 15,1 et 15,2 « Gonneville-Le Theil : le projet de nouvelle commune adopté », Ouest-France, 30 septembre 2015.
  16. « Les élus disent oui à la nouvelle commune », Ouest-France, 10 novembre 2015.
  17. Populations légales 2013 du département de la Manche.

Articles connexes