Gilles Toulorge

De Wikimanche

Gilles Victor Fernand Toulorge, né aux Pieux le 17 mai 1953 [1] et mort à Flamanville le 2 janvier 2021 [2], est une personnalité de la Manche.

Il est directeur des services de la mairie de Cherbourg de 1982 à 1999 puis de Cherbourg-Octeville de 2000 à 2018.

Biographie

Il commence sa carrière au ministère de la Santé, avant de revenir à Cherbourg en 1982 [3].

Passionné d'art, il soutient avec force et vigueur les grands projets culturels municipaux aux côtés des adjoints à la culture de l’époque, notamment Claude Carrer et Huguette Legros, et mène à bien la fusion de Cherbourg et Octeville (1999-2000) avant de favoriser le passage à Cherbourg-en-Cotentin (2015-2016).

Sous les mandats de Jean-Pierre Godefroy (1982-2001), dans le cadre de ses attributions, il porte la construction du nouvel hôpital Louis-Pasteur (1986-1989), la plage verte, la reconstruction du port de plaisance détruit à 90%, après une violente tempête (1987) et l’extension de celui-ci (1997), la labellisation du Théâtre à l'italienne en scène nationale (1991), la mise en lumière des quais de Caligny et Alexandre-III éclairés par des luminaires dessinés par Yann Kersalé, dont les mâts varient du bleu au vert en fonction des marées (1994), la fusion de Cherbourg et d'Octeville (1999).

Sous les mandats de Bernard Cazeneuve (2001-2012), il porte l’opération de renouvellement urbain entre les quartiers des Provinces des Gares et des Bassins (2001-2004), la construction de La Brèche, pôle national des arts du cirque (2006), il contribue à la construction du Point du Jour, centre d’art contemporain (2007) ainsi qu’à la transformation de l’école des Beaux-Arts et à sa fusion avec l’école de Caen. Il est l’un des principaux artisans de la rénovation du centre culturel, qui donne naissance au Quasar (2012-2015).

Le 16 novembre 2016, il doit faire face à une importante grève du personnel municipal à cause du projet d'augmentation du temps de travail. 500 agents se regroupent devant la mairie pour protester contre cette décision[4].

Il est très apprécié des fonctionnaires sous ses ordres. Il fait valoir ses droits à la retraite en 2018.

Il meurt à Flamanville le , âgé de 67 ans, des suites d'une longue maladie. Ses obsèques sont célébrées en l'église Notre-Dame des Pieux le 7 janvier 2021, en présence des cinq derniers maires de Cherbourg. [5]. Il est inhumé dans le cimetière de Siouville-Hague.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2021.
  2. « Acte de décès n° 1 - État-civil de Flamanville - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2021.
  3. « Nécrologie : Gilles Toulorge, « grand serviteur » de la Ville de Cherbourg, est décédé à l'âge de 67 ans ». La Presse de la Manche, 5 janvier 2021.
  4. « Les agents de la ville de Cherbourg-en-Cotentin  ne décolèrent pas » Ouest-France, site internet, 16 novembre 2016.
  5. « Cinq maires pour les obsèques de l’ancien directeur général », Ouest-France, site internet, 7 janvier 2021.

Article connexe