Germaine Giffard

De Wikimanche

Germaine Albertine Giffard épouse Couraye du Parc, née à Caen (Calvados) le 17 décembre 1897 et morte à Ravensbrück (Allemagne) le 5 août 1944, est une déportée ayant un lien avec la Manche.

Biographie

Germaine Giffard épouse Jean Couraye du Parc qui devient président au tribunal civil du Mans (Sarthe) [1].

Son mari s'engage dans la résistance comme radio-transmetteur pour l'Intelligence Service. Elle est arrêtée avec son mari par la Gestapo le 20 février 1944 [2].

Elle est déportée le 18 avril 1944 au départ de Paris Gare de l'Est à destination de Ravensbrück (Allemagne) où elle trouve la mort.

Hommage

Son nom est mentionné sur les monuments commémoratifs suivants :

  • À Annoville, une rue Jean-et-Germaine-Couraye-du-Parc honore le souvenir de ce couple de résistants.

Notes et références

Sources

Articles connexes