Georges Frémin

De Wikimanche

Georges Louis Marie Frémin, né à Bricqueville-sur-Mer le 31 juillet 1874 et mort dans la même commune le 2 décembre 1941 [1] [2], est une personnalité politique de laManche.

Le plus jeune maire de France

Le 31 décembre 1899, le conseil municipal de Bricqueville-sur-Mer élit le plus jeune maire de France : Georges Frémin, à l'âge de 25 ans. Le nouveau maire va occuper cette fonction sans interruption, à travers dix élections municipales, pendant 42 années. Lorsqu'il décède brusquement à l’âge de 67 ans, il était devenu l’un des plus anciens maires en exercice.

Dans sa famille comme dans celle de sa femme, plusieurs ancêtres ont été, depuis le Premier Empire, maire ou adjoint au maire de Bricqueville-sur-Mer. Cette période de la Troisième République est encore, malgré la grande cassure de la Première Guerre mondiale, une période de continuité économique et sociale. Pour autant, les effets de l’industrialisation de la France se font progressivement sentir dans les communes rurales de la Manche. Georges Frémin s’emploie donc à moderniser la commune : électrification des campagnes, aménagement de chemins vicinaux, organisation d’un corps de sapeurs-pompiers, etc…

Sans oublier l’assistance médicale gratuite aux plus démunis ou l’aide sociale aux familles nombreuses.

Figure typique des propriétaires – cultivateurs investis dans les affaires publiques par sens de l’intérêt général – Georges Frémin incarne parfaitement l’esprit républicain de son époque. La place centrale du bourg porte aujourd'hui son nom.

Notes et références

  1. AD50, NMD Bricqueville-sur-Mer, 1873 - 1882 (5 Mi 1028 - 1029), page 82/518 Acte de naissance n° 42 (lire en ligne).
  2. Acte de décès n° 27 - État civil de Bricqueville-sur-Mer

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562.

Plus d’infos

Éditions Eurocibles, Marigny