Georges Ardouin

De Wikimanche

Détail Monument aux morts Cherbourg.

Georges Ardouin, né à Cherbourg le 23 octobre 1902 et mort à Saint-Lô le 6 juin 1944, est un résistant de la Manche, chirurgien de profession.

Il est arrêté en mars 1944, semble-t-il, comme otage avec plusieurs autres concitoyens [1]. Il est emprisonné à Saint-Lô, où il meurt sous un bombardement aérien allié[2]. La mention « mort pour la France » lui est attribuée [2].

Hommages

Son nom figure sur les monuments commémoratifs de Cherbourg, de Saint-Lô et à Paris : Hôtel-Dieu (internes), Faculté de médecine Paris-Descartes.

Notes et références

  1. Cherbourg-Éclair, 1er mars 1944.
  2. 2,0 et 2,1 Delphine Leneuveu, Le Maitron, site internet (lire en ligne).