George Patton

De Wikimanche

George Patton.
Le général Patton (à gauche) avec Theodore Roosevelt

George Patton, né à San Gabriel (Californie, États-Unis) le 11 novembre 1885 et mort à Heidelberg (Allemagne) le 21 décembre 1945, est un militaire américain lié au département de la Manche.

Après le Débarquement allié en Normandie du 6 juin 1944, le général Patton est placé à la tête de la 3e Armée américaine, sous les ordres d'Omar Bradley. Il s'installe à Néhou pour préparer l'« Opération Cobra » qui a pour but de percer le front allemand. Il prend notamment Avranches, avant de foncer vers la Bretagne par le pont de Pontaubault sur la Sélune puis celui de Pontorson sur le Couesnon.

George Patton était déjà venu dans la Manche avant le Débarquement : il avait visité Le Mont-Saint-Michel lors de son voyage de noces.

En 1945, nommé citoyen d'honneur de la ville d'Avranches, il ajourne l'invitation du maire à revenir dans la commune[1].

Hommages

  • À Néhou, un petit musée animé par des bénévoles raconte l'aventure du général Patton[2].
  • À Avranches, sur la place Patton, un monument en forme d'obélisque de 14 mètres de haut et un buste en bronze sont dressés en son honneur.
  • À Macey, au lieu-dit le Rouvre, une stèle en l’honneur des soldats américains de l'armée du général George Smith Patton, tombés le 1er août 1944 dans une embuscade allemande, inaugurée le 1er juin 2019[3]
  • À Pontorson, au jardin public, une plaque commémorant la libération de la ville par les soldats de la Third Army Patton qui ont franchi le pont sur le Couesnon le 1er août 1944. Elle est inaugurée le 1er août 2019[4]

Des voies de la Manche perpétuent également la mémoire du général américain.

Notes et références

  1. Courrier du 12 octobre signé G. S. Patton, JR, exposé au musée d'Avranches en 2019.
  2. « La petite-fille de Patton a un faible pour Néhou », Ouest-France, site internet, 27 septembre 2013.
  3. « Macey se souvient de la bataille du Rouvre », Ouest-France, site internet, 1er juin 2019 (lire en ligne)]
  4. « Pontorson. Le sud-Manche célèbre la Libération de 1944 », Ouest-France, site internet, 3 août 2019.(lire en ligne)