Gaston Romazzotti

De Wikimanche

Gaston Romazzotti, né à Molsheim (Bas-Rhin) le 26 juillet 1855, mort à Paris le 18 septembre 1915, est une personnalité militaire et scientifique liée au département de la Manche.

Carrière

Sorti de l'École polytechnique en 1876, il rejoint le corps des ingénieurs du génie maritime et travaille à la mise au point des sous-marins [1]. Affecté à l'arsenal de Toulon (Var), il contribue à la construction du premier Gymnote [1].

Il conçoit les premiers sous-marins armés militairement.

Fin, 1897, il est nommé directeur de l'arsenal de Cherbourg [2].

De 1901 à 1905, il met au point une série de petits sous-marins de type Naïade, construits à Cherbourg, surnommés les « fritures » en raison des noms de poissons qui leur sont donnés [1].

En 1912, il est nommé directeur de l'arsenal de Brest (Finistère) [1]. Il est ensuite directeur central au Ministère de la Marine à Paris et promu inspecteur général du génie maritime en 1914 [1].

Distinctions

Il est chevalier de la Légion d'honneur.

Hommage

Son nom est donné à un sous-marin de haute mer de première classe Q-114 lancé à Toulon le 31 mars 1918 [1].

Une rue de Molsheim porta également son nom jusqu'en 1961 où elle fut rebaptisée plus simplement "rue des Lilas"[3].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 Grégory Oswald, « Gaston Romazzotti, inventeur du sous-marin », Le Molshemien, n° 39, automne 2005.
  2. J.-J. B. « Maxime Laubeuf, un ingénieur insubmersible », Reflets n° 99, mai 2005, Tourlaville. (Lire en ligne).
  3. Geneanet consulté le 10 octobre 2013