Francine Aguiton

De Wikimanche

Francine Aguiton, pour l'état-civil Francine Marguerite Madeleine Tribillac, née à Blaye (Gironde) le 3 mars 1926 [1] et morte à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 5 mai 2017 [2], est une personnalité de la Manche.

Biographie

Elle est magistrate pendant 40 ans, conseillère à la cour d'appel de Paris, elle occupe ensuite le poste de présidente de chambre [3].

Elle est l'épouse de Pierre Aguiton (1926-2004), président du Conseil général de la Manche de 1988 à 1998, avec lequel elle se marie le 16 avril 1960.

Élue conseillère municipale de Cuves le 25 mai 1977, elle fait partie de l'Acam (Association culturelle de l'Avranchin et du Mortainais) et préside l'association pour la sauvegarde du petit patrimoine de Brécey et de son canton. Elle milite pour la sauvegarde des croix de fonte dans les cimetières [3].

Elle s'engage comme vice-présidente au sein de l'association « Femmes et élues de la Manche »[3].

Elle est gérante de la SCI Château du Logis.

Elle meurt le 5 mai 2017, à 91 ans. Ses obsèques ont lieu le 12 mai en l'église Saint-Martin à Brécey.

Distinctions

  • Chevalier du Mérite
  • Chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur
  • Palmes académiques
  • Chevalier des arts et des lettres

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2017.
  2. « Acte de décès n° 00006 - État-civil de Saint-Hilaire-du-Harcouët - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2017.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Francine Aguiton est décédée vendredi », Ouest-France, 7 mai 2017.

Article connexe