François Symon de Carneville

De Wikimanche

François Symon de Carneville.

François Charles Adrien Symon de Carneville, né à Carneville le 3 août 1754 [1] et mort à Paris le 1er août 1816, est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Il entre au service de l'armée le 4 mai 1771. En juin 1778, il est major général du régiment d'Artois-Cavalerie et chevalier de Saint-Paul [2].

Inquiété par la Révolution en tant que noble, il émigre en Autriche le 12 juin 1791 et se met au service de l'armée de ce pays. Il est promu colonel en 1793 et général-major en 1798.

De retour en France, il est reconnu comme maréchal de camp en 1815 et admis à la retraite comme lieutenant-général honoraire [2].

En 1789, il se marie avec Josèphe Bergeret. Il se marie de nouveau le 15 août 1810 à Vienne avec Henriette, comtesse de Lichnowski.

Il meurt d'une crise d'apoplexie à Paris, au ministère de la Guerre.

Il est le frère de Georges Symon de Carneville (1750-1837), militaire lui aussi.

Notes et références

  1. AD50, NMD Carneville, 1747 - 1761 (5 Mi 1870), page 39/91 Acte de baptême (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 Louis Drouet, Recherches historiques sur les vingt communes du canton de Saint-Pierre-Église, impr. Saint-Joseph, 1893.

Article connexe