François Roulier

De Wikimanche

François Marie Henri Roulier, né à Hennebont (Morbihan) le 11 août 1881 et mort à Natzwiller (Bas-Rhin) le 4 mars 1944, est un déporté de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

François Roulier est le fils de Francisque et de Delphine Maudut. Il se marie le 8 octobre 1910 à Rennes (Ille-et-Vilaine) avec Gabrielle Kuentz.

Médecin diplômé de la faculté de médecine de Paris, il est médecin-chef O.R.L. de l'hôpital de Cherbourg.

Il est déporté sous protocole ""NN"" [1] par le convoi du 11 novembre 1943 au départ de la gare de l'Est vers Natzwille-Struthof (Bas-Rhin). Il porte le matricule 5971 et est affecté au kommando Dautmergen qui construit les usines « Wüste ».

Il y trouve la mort à l'âge de 62 ans.

Son épouse meurt peu de temps après son rapatriement et son fils Jean-Marie meurt des suites de sa déportation.

Distinction

  • Croix de guerre

Hommages

Notes et références

  1. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Sources