François Richer

De Wikimanche

François Richer, né à Avranches en 1718 et mort à Paris en 1790, est une personnalité juridique de la Manche, jurisconsulte[1].

Frère aîné de l'historien Adrien Richer, François, choisit de devenir avoué au parlement de Paris vers 1740. Il partage son temps entre l'étude de la jurisprudence et la culture des lettres[1].

Publications

  • Traité de la mort civile, Paris, 1713, in-4°.
  • De l'autorité du clergé et du pouvoir du magistrat politique sur l'exercice des fonctions du magistère ecclésiastique, Amsterdam, Paris, 1767, 1 volume in-12°
  • Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les cours souveraines du royaume depuis 1773 jusqu'en 1780, 1772-1783, 12 volumes in-12°

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Ch. Dezobry et Th. Bachelet, Dictionnaire général de biographie et d'histoire, Delagrave éditeur, Paris, 1880.