François Luchaire

De Wikimanche

François Luchaire, né à La Rochelle (Charente-Maritime) le 1er janvier 1919, mort à Paris le 7 août 2009, est une personnalité judiciaire de la Manche, professeur de droit public de son état.

Il est le co-fondateur de l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, qu'il préside de 1970 à 1976.

Biographie

Il quitte La Rochelle à 8 ans pour suivre son père Maurice Luchaire, nommé sous-préfet de Cherbourg en 1927. Il y passe toute sa jeunesse, fréquentant le lycée Victor-Grignard. C'est de là que date son « attirance et son engament définitif dans la Royale, de la gare maritime et des « grands transatlantiques » qui ont fait de lui l'amoureux des grands voyages et l'homme aux semelles de vent » [1]. Il poursuit ensuite des études de droit à Caen (Calvados), puis à Paris. Devenu avocat, il s'établit à Tinchebray (Orne) et plaide au barreau de Caen.

En 1944, il a l'occasion de revenir à Cherbourg avec le navire qui y ramène une partie du gouvernement provisoire du général de Gaulle, jusqu'alors bloqué à Alger [1].

De 1957 à 1958, il est conseiller à la présidence du Conseil et participe ainsi à la rédaction de la Constitution de la Ve République, qu'il soutient devant le Conseil d'État en tant que commissaire du gouvernement [2].

En 1965, il est nommé au Conseil constitutionnel, poste qu'il conserve jusqu'en 1974 [2].

En 1970, il est de ceux qui fondent l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne [2].

En 1972, il participe à la fondation du Mouvement des radicaux de gauche (MRG) [2]. Il soutient la candidature de François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1974 [2].

Il publie de nombreux ouvrages sur le droit constitutionnel, dont il est un spécialiste reconnu.

Il meurt à 90 ans [2].

Distinctions

Il est grand officier de la Légion d'honneur.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Paul Camous, « Regards d'amitié sur François Luchaire » dans François Luchaire, un républicain au service de la République, textes réunis par Didier Maus et Jeannette Bougrab, Publications de la Sorbonne, 2005, p. 237-241.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 et 2,5 « Mort de François Luchaire, l'un des fondateurs de la Ve République », Le Monde, site internet, 10 août 2009 (lire en ligne).