François Feuardent

De Wikimanche

François Feuardent, né à Coutances en décembre [1] 1539 [2], mort à Bayeux (Calvados) le 1er janvier 1610 [3], est une personnalité catholique de la Manche.

Son nom est également signalé sous les formes suivantes : François Feu-Ardent, Franciscus Feuardentius, Franciscus Feu-Ardentius ou François F. Ardent.[1]

Il est d'abord étudiant à Bayeux où il se fait cordelier, puis à l’Université de Paris où il obtient le titre de docteur en théologie le 5 mai 1576 [4].

Rangé du côté du parti de la Ligue [4], professeur et orateur [1], il se rend célèbre par ses prédications contre les protestants.

Religieux de l’Ordre de Saint-François [1], il est l'auteur de très nombreux ouvrages de théologie (commentaires et traités), ainsi que l'éditeur des textes de plusieurs pères de l'Église, dont Irénée [4].

Il se retire à la fin de sa vie dans un couvent de Bayeux.

Bibliographie

  • Histoire de la fondation de l'église et abbaïe du Mont S. Michel, près celui de Tombe, et des miracles, reliques, et indulgences donnez en icelle, tout recueilli des archives dudit lieu, Coutances, Jean Le Cartel, imprimeur et libraire, 1604 (lire en ligne)

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Bibliothèque nationale de France, Notice de François Feuardent [consulté le 16 janvier 2018] (lire en ligne)
  2. Certaines sources le font naître en 1541 (Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel […] des sciences ecclésiastiques, t. XI, Méquignon fils aîné, Paris, 1823, p. 71b-72a) et Victor-Évremond Pillet, Annuaire du département de la Manche , 1844, p. 380-382 ; soit à Éculleville (Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 304.), soit à Grosville (René Toustain de Billy, Histoire ecclésiastique du diocèse de Coutances, Société de l'histoire de Normandie, Rouen, éd. Ch. Métérie, 1886, p. 219).
  3. Aussi le 19 janvier, selon Victor-Évremond Pillet, Annuaire du département de la Manche , 1844, p. 380-382.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Richard et Giraud, op. cit., loc. cit.

Lien interne