François Davoust

De Wikimanche

François Davoust (2011).

François Davoust, né au Teilleul, est un homme politique de la Manche.

Technicien de laboratoire dans les travaux publics, il poursuit sa carrière professionnelle comme enseignant des métiers du bois en lycée professionnel [1] à Argentan et La Ferté-Macé (Orne).

Il s'investit dans les clubs sportifs locaux, dont l’US Sélune qu'il a présidé, fonde l'association ADSL, pour l’accueil des jeunes en période de vacances, et est administrateur d'une banque mutualiste [1].

Face au projet de création de la ligne THT Cotentin-Maine, il prend la présidence d'un collectif anti-THT. Il siège au comité de pilotage du contrat de développement social territorialisé [1].

En mars 2011, il se présente sans étiquette aux élections cantonales dans le canton du Teilleul. Il est élu au premier tour contre le sans-étiquette Patrice Achard de La Vente, soutenu par la majorité départementale, et Joël Gautier, de la Ligue nationaliste.

Passionné par l'histoire locale, il publie en 2018 Les soldats du canton du Teilleul pendant la Grande guerre. Il est l'auteur de trois recueils de poésie sortis entre 1972 et 1976 et a participé à la rédaction d'ouvrages sur la Grande Guerre [2], notamment Les Manchois dans la Grande Guerre réalisé avec Patrick Fissot, Arnaud Digard et René Gautier.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Ouest-France, 31 janvier 2011 (lire en ligne).
  2. « Manche : un livre hommage aux soldats de la Grande Guerre », La Manche LIbre , 2 avril 2018.