François Bostan

De Wikimanche

Portrait de François Bostan

François Bostan, né à Landudal (Finistère) le 21 avril 1896 et mort à Saint-Jean-du-Corail le 31 juillet 1944, journalier agricole, est un résistant de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

François Bostan est un ancien combattant de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle il obtient trois citations.

En mai 1944, alors qu'il demeure à Fougerolles-du-Plessis (Ille-et-Vilaine), il rejoint le groupe de résistance local. Sa maison sert de refuge à plusieurs groupes de résistance qui opèrent sur l'arrière des troupes allemandes en Normandie. Il participe aux transports d'armes et de matériel provenant de nombreux parachutages effectués sur le territoire de sa commune.

Il est arrêté sur dénonciation le 28 juillet 1944 à son domicile. Il est torturé lors de son internement au château de Saint-Jean siège de la Gestapo de Saint-Jean-du-Corail.

Il est exécuté par les éléments de la 2e division SS « Das Reich » dans la carrière de la forêt de la Lande Pourrie.

Hommages

Son nom est mentionné sur les monuments commémoratifs suivants :

Article connexe

Sources