Frédéric de Bérenger

De Wikimanche

Marie, Pierre, Frédéric de Bérenger, né à Coutances en 1786, mort à Coutances le 5 avril 1842, est une personnalité militaire et politique de la Manche.

Aîné d'une famille de quatre enfants, il est confié à un chevalier de Saint-Louis, qui assure son éducation [1].

En 1812, il entre dans l'armée avec le grade de maréchal-des-logis [1]. Libéré, il entre dans les gardes de la maison du roi Louis XVIII. Il devient aide-de-camp du duc d'Aumont, qu'il accompagne en Angleterre [1]. Rentré en France, il est nommé capitaine des dragons et fait chevalier de la Légion d'honneur [1]. Il quitte l'armée en 1820 et s'établit dans son château de Trelly [1]. Il devient maire et se dévoue au bien-être de sa commune et de ses concitoyens, jusqu'en 1830 [1].

Il se passionne pour l'histoire de la Normandie, et, en particulier, l'héraldique [1].

Il est directeur de la Société des antiquaires de Normandie [1].

Il meurt à 56 ans.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6 et 1,7 Edom, « Le comte de Bérenger », Annuaire du département de la Manche, 1842, p. 243-246 (lire en ligne).