Fort du cap Lévi

De Wikimanche

(Redirigé depuis Fort du Cap Lévi)
Vue aérienne du cap Lévi.

Le fort du cap Lévi est un fort napoléonien du XIXe siècle situé sur la côte nord-est du Cotentin, dans la commune de Fermanville, au cœur d’un vaste espace naturel protégé par le Conservatoire du littoral.

Histoire

Construit sous le Premier empire, le fort du cap Lévi fut érigé à partir de 1801 à la demande de Napoléon, afin de protéger le cabotage dans la vaste rade de Cherbourg en mettant les navires à l'abri de son artillerie et de défendre le port Lévi. Cette batterie semi-circulaire de 35 mètres de diamètre équipée de deux bouches à feu de 24 constituait, avec 11 autres batteries, les défenses des côtes du Cotentin contre la marine anglaise.

Plusieurs fois remanié mais toujours inachevé, il n’a déjà plus de rôle défensif au début du XXe siècle et il est transformé en résidence secondaire à partir de 1881. Il reprend du service au cours des Première et Seconde guerres mondiales.

En 1905, il est acheté par Charles Henri Dumas-Vence (1872-1949), commissaire à la Compagnie générale transatlantique, et l'une de ses sœurs, enfants du contre-amiral Charles Joseph Dumas-Vence (1823-1904). Le nouveau propriétaire décore sa résidence avec les souvenirs rapportés de ses nombreux voyages. Il y aménage un salon mauresque ramené de l'Exposition universelle de 1900. Il aménage également un potager et un jardin d'agrément.

Réquisitionné en 1940 puis bombardé, le fort est en ruines : le côté droit aurait été abîmé lors d’un mitraillage d’aviateur anglais revenant d’une action de bombardement sur le radar de Maupertus et souhaitant rentrer à vide en Angleterre.

En 1953, Félix Amiot, propriétaire d’un important chantier naval cherbourgeois, rachète le fort et y aménage une résidence de prestige dans laquelle il reçoit ses hôtes de marque. Ce sont ces aménagements qui subsistent aujourd’hui.

Implanté au cœur du littoral naturel du Val de Saire, le site devient, en 1990, propriété du Conservatoire du littoral qui en confie l'aménagement, la gestion et l'animation au Conseil général de la Manche dans le cadre du réseau départemental des sites et musées de la Manche.

Le fort du cap Lévi est aujourd'hui un lieu de visite et de séjour en chambre d'hôtes. On y découvre l'architecture napoléonienne militaire, une vue sur la vaste rade de Cherbourg, ainsi que les milieux naturels environnants tels que les anses du Brick et de Tocquebœuf, les landes du Brûlé, la plage de Mondrée, port Pignot, la vallée des moulins accessibles depuis le sentier des douaniers qui passe au pied du fort.

Expositions

  • 2006 :
    • nouvelle exposition permanente « Le fort se découvre ! »
    • exposition temporaire « L'histoire du fort »

Source

  • Direction des sites et musées – Conseil général de la Manche.

Lien interne

Liens externes