Fort de la Hougue

De Wikimanche

Vue générale.

Le fort de la Hougue est une fortification de la Manche, située à Saint-Vaast-la-Hougue.

Le site, reconnu comme place forte depuis le 15e siècle est renforcé sous le règne de Louis XIV, mais la perte de douze vaisseaux français lors de la bataille de la Hougue en 1692 incite à renforcer le système défensif[1].

Le fort est construit à partir de 1694 sur les plans de Vauban et sous la direction de l'ingénieur Benjamin de Combes, l'extrémité d'une presqu'île.

Avec le fort de Tatihou, il est destiné, par des tirs croisés, à assurer la défense de la baie de Saint-Vaast-la-Hougue.

Il comprend une tour, la porte aux Dames et divers bâtiments, ainsi qu'une enceinte protégée par une douve.

La tour, dite parfois « tour Vauban », est de forme tronconique, haute de 18 m, son diamètre au sol est de 15 m [2]. Elle comporte six embrasures.

Les progrès de l'artillerie entraînent le déclassement du fort au milieu du 19e siècle[1].

Eugène Boudin (1824-1898) le peint en 1892.

Les installations militaires sont réaménagées sous l'occupation allemande et depuis, définitivement déclassées[1].

Il est classé monument historique en 1929.

La tour de la Hougue est classée au patrimoine mondial de l'humanité le 7 juillet 2008, tout comme la tour similaire de l'île de Tatihou.

Toujours propriété de la Marine nationale, il abrite un sémaphore et un centre de loisirs[1]. L'École des apprentis de la Marine de Cherbourg y loge chaque été l'un de ses camps de vacances.

Visites

Des visites sont organisées en été. Renseignements à l'office de tourisme.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Panneau d'informations.
  2. Guillaume Lécuillier, La Route des fortifications en Bretagne et Normandie, Éditions du huitième jour, 2006.

Lien interne