Foire Sainte-Anne

De Wikimanche

Costumes normands.

La foire Sainte-Anne est une foire agricole et festive, qui a lieu tous les ans à Bricquebec-en-Cotentin, le dernier week-end du mois de juillet, proche du 26 juillet, jour de la fête de sainte Anne.

C'est l'une des plus importantes foires de la Manche. Son défilé, qui a lieu le dimanche, attire chaque année une foule importante. Il réunit des chars, des groupes folkloriques venus de toute l'Europe et des fanfares, dont Les Persévérants, harmonie municipale de Bricquebec. En 1969, il attire quelque 50 000 personnes [1].

Une course cycliste, le Grand prix de la Sainte-Anne (Souvenir Paul-Philippe), se dispute tous les ans pendant la foire.

Histoire

Affiche de 1948.

- « Le 26 juillet de chaque année se tenait dans le parc Sainte-Anne, près l'Église, une assemblée où les laboureurs louaient les domestiques, et où se faisait un commerce sous 32 grands hêtres, agrément de la réunion. [...] Cette assemblée avait lieu à la propriété Sainte-Anne, à trois kilomètres du bourg. » [2].

- « C'est le rendez-vous général, où, de toutes les contrées, viennent se réunir, dans une pittoresque confusion, au milieu des baraques de saltimbanques, montreurs d'ours, femmes sauvages, balançoires, voyage dans la lune, chevaux de bois, diseuses de bonne aventure et cirques divers, toutes les classes de la société, qui se coudoient dans une familiarité parfaitement reçue. C'est beaucoup plus la foire de la réjouissance, de l'amusement, que celle des transactions. » [2].

Le 25 juillet 1998, Patricia Kaas donne un concert.

En 2000, la Compagnie Créole anime la soirée du 28 juillet et les Blues Brothers donnent un concert le 29 juillet [3].

En 2001, Tri Yann est la vedette de la soirée [4].

L'édition 2020 est annulée à cause de l'épidémie de coronavirus [5], mais une exposition d'une quarantaine de panneaux, organisée par Les Amis du donjon retrace l'histoire de la fête depuis 1912[6].

Notes et références

  1. Adrien Planchon, Dimanche Ouest-France, 26 juillet 2009.
  2. 2,0 et 2,1 P. Lebreton, Bricquebec et ses environs, impr. Cazenave, Bricquebec, 1902.
  3. « La Compagnie Créole et les Blues Brothers à la Sainte-Anne », Ouest-France, 22 juin 2000.
  4. « Tri Yann et la Compagnie Péricard à la Sainte-Anne », Ouest-France, 23 juillet 2001.
  5. « La fête de la sainte-Anne annulée », La Presse de la Manche, site internet, 3 mai 2020.
  6. « Bricquebec-en-Cotentin. Une exposition sur l’histoire de la fête de la Sainte-Anne », Ouest-France, 27 juillet 2020.

Lien interne