Fernand Morin

De Wikimanche

Fernand Morin, né à Mitry-Mory (Seine-et-Marne) le 15 octobre 1920, est une résistant de la Manche.

Ouvrier horloger, il est envoyé en Allemagne en octobre 1942 comme travailleur forcé (STO) à Gotha (Thuringe).

Devenant l'interprète de quelques 500 Français, il y proprage des idées anti-nazies et réussit à faire évader des travailleurs français.

Arrêté en avril 1944, il est emprisonné et déporté au camp de Buchenwald. Le numéro matricule 71782 lui est attribué [1]. De là, il est envoyé dans une mine transformée en usine d'aviation souterraine.

Après avoir subi les marches de la mort, Fernand Morin recouvre la liberté le 4 mai 1945 à Schwerin dans la région de Lübeck. Il s'installera à Carentan à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Hommage

Une rue de Carentan-les-Marais porte le nom de Fernand Morin.

Sources

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.
  • Ouest-France , 18 septembre 2017.

Notes et références

  1.  Ce matricule sera tatoué sur son avant-bras gauche.