Facnor

De Wikimanche

Facnor, pour Fabrication d'accastillage normand, est une entreprise de la Manche, spécialisée dans la fabrication d'enrouleurs de voiles, ayant son siège à Saint-Vaast-la-Hougue.

Histoire

La société est créée en 1981 par Jean-Michel Desprès et immatriculée au registre de commerce le 16 février 1982.

En 1995, c'est la création d'une nouvelle usine de 1 200 m² à Saint-Vaast[1].

En 1996, Jean-Mihel Desprès rachète Isomat et crée la société holding Losange SA[1].

Facnor appartient aujourd’hui à Deck Développement, Groupe Wichard, (dirigé par Jean-Claude Ibos) et leader de l’accastillage marin, qui gère également la filiale RDM Sparcraft dont le siège est à Cherbourg-en-Cotentin et partage la production entre Saint-Vaast-la-Hougue et La Rochelle (Charente-Maritime). Les autres filiales du groupe : Profurl, Wichard et Maillard [2].

Son chiffre d'affaires est de 3,8 millions d’euros en 2015 [2] (20 millions en 2014 pour l’ensemble du groupe Wichard) et emploie actuellement 25 personnes (220 salariés à l’échelle du Groupe).

Elle est leader en Europe et deuxième entreprise mondiale des enrouleurs et des systèmes de réduction de voiles.

L’entreprise est connue également pour son expertise dans les systèmes d’enroulement dans le domaine des grandes unités (60’ Imoca, Multicoques, Maxi Yachts...) [2].

Statuts

Le 25 avril 2013, le tribunal de commerce de Cherbourg entérine la cession de la société Deck Développement, holding du groupe Wichard Industriel, dont le siège se trouve à Thiers (Puy-de-Dôme) [3] .

Administration

Adresse : Parc d'activités
10 rue du Pont des Bernes
50550 Saint-Vaast-la-Hougue
Tél. 02 33 88 50 22
Fax 02 33 23 14 27
Courriel : info@facnor.com
Président : Jean-Claude Ibos

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Facnor : d'abord des hommes », Manche Informations, n° 39, novembre 2002, p.23
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Modifications à apporter », courriel d'Éric Baugé, Facnor Sparcraft / Communication, 28 juin 2016.
  3. « Le groupe Losange (Facnor, Sparcraft) repris par Deck Développement », Le Marin, site internet, 25 avril 2013.

Liens externes