Ex-voto de Gouville (église Saint-Ouen de Linverville)

De Wikimanche

Vitrail de la pêche miraculeuse

L'église Saint-Ouen de Linverville à Gouville-sur-Mer recèle cinq ex-voto marins, quatre navires et un vitrail.

Le premier ex-voto est un trois-mâts carrés de la fin du 19e - début du 20e siècle, baptisé le "Marie-Jeanne". Navire de commerce sans brigantine, le roof passerelle, se trouvant à l'arrière du navire, dont le couronnement arrondi est significatif des années 1870.

Le deuxième, suspendu à la voûte, est un navire à deux mâts arborant un petit pavois entre ces mâts, baptisé le "Petit Marc". Il porte l'immatriculation "1409 CH". Navire de navigation côtière et de commerce ou navire de pêche, c'est un bateau qui sillonnait les mers au cours de la première partie du 19e siècle.

Le troisième navire, lui aussi à voiles, est un navire de pêche. C'est la réplique des dundées-thoniers de l'Atlantique, mais gréé en cordier avec ses casiers à homard et crustacés, pêche pratiquée sur les côtes de la Manche et du Cotentin. Il s'apparente aussi par la forme de sa coque à la bisquine, dont seules la voilure et la mâture diffèrent.

Le modèle présenté sous vitrine est le "ND de Gouville" immatriculé à Cherbourg (CHG427), réalisé au 1/25e selon les plans du Musée de la Marine. Il est postérieur aux années 1890 de par la conception de son tableau arrière en cul-de-poule ou cul-plat.

Un magnifique vitrail de la "Pêche Miraculeuse" orne l'une des fenêtres.