Eugène Le Mouël

De Wikimanche

Eugène Le Mouël.
par Paul Leroy

Eugène Le Mouël, né à Villedieu-les-Poêles le 24 mars 1859, mort à Paris en 1934, est un illustrateur, affichiste, écrivain et poète de la Manche.

Biographie

Affiche publicitaire pour le cidre.

Petit-fils du maire de Villedieu Louis-Jacques Le Pelletier, neveu du magistrat et éphémère garde des sceaux François Lepelletier, Eugène Le Mouël fait son droit à Paris après des études à Granville et à Caen (Calvados).

Il prend un emploi aux Chemins de fer dont il démissionne pour se consacrer au dessin et à l'écriture.

Ami de Coppée et Hérédia, le poète laisse une œuvre délicate et pure qui exalte la Bretagne de ses ancêtres paternels et la Normandie de ses ancêtres maternels[1] .

Eugène Le Mouël publie des romans, des recueils de poésie et des ouvrages illustrés. Ils traitent surtout de la Bretagne, mais citons néanmoins, concernant la Manche, Mont-Saint-Michel au péril de la mer (1932) ainsi que la plaquette intitulée La Vie autrefois au Mont-Saint-Michel, 31 p., avec dessins de l’auteur et gravures d’Henri Voisin, s.d.

Il collabore à la revue Guignol entre 1919 et 1936.

Il est président de la Société des poètes français.

Comme dessinateur, il publie dans Le Charivari, Le Rire, Le Chat noir, La Caricature et La Journée. Il signe parfois ses caricatures du pseudonyme « Masque » [2].

En 2019, une affiche originale de la Grande cavalcade historique de Villedieu de 1906, signée Eugène Le Mouël est offerte aux musées de Villedieu[3].

Hommage

En 1939, une stèle de granit surmontée d'un buste de bronze est édifiée au carrefour de la Demi-Lune à Villedieu-les-Poêles[3]. En 1942, pendant l'Occupation allemande, le buste est confisqué pour être refondu, il ne subsiste que la stèle où est gravée l'inscription « Au poète Eugène Le Mouël 1859-1934 » [3].

Galerie

Notes et références

  1. Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Éditions Eurocibles, Marigny, 2001, ISBN 2914541147.
  2. Gérald Schurr et Pierre Cabanne, Dictionnaire des Petits Maîtres de la peinture, 1820-1920, éditions L'Amateur, 1996.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Eugène Le Mouël littérateur et affichiste sourdin », Ouest-France, 27-28 avril 2019.