Escale de l'Hermione à Cherbourg (2019)

De Wikimanche

L'arrivée.
Affiche.

La frégate Hermione fait escale à Cherbourg-en-Cotentin du 3 au 8 mai 2019.

Cette escale a lieu dans le cadre du voyage de l'Hermione intitulé « Normandie Liberté » qu'elle effectue à l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement. La frégate ralliera ensuite Dieppe (Seine-Maritime) et Ouistreham (Calvados).

L'Hermione arrive en vue de Cherbourg le vendredi 3 mai en fin d'après-midi, accueillie par une trentaine de bateaux, dont les goélettes Étoile et Vulcain, de la Marine nationale. Entrée en grande rade, elle remonte le chenal et franchit l'avant-port pour venir s'amarrer vers 21 h 30 dans le bassin du Commerce, le long du quai Alexandre-III. Massée en différents points stratégiques, une foule importante estimée « à près de 10 000 personnes » suit la progression et les manœuvres d'accostage de la frégate [1]. Il règne tout autour du port une ambiance de fête.

Des visites payantes sont organisées à bord à partir du samedi 4 mai. Les 5 000 billets mis en prévente sont vendus entre le 19 mars et le 16 avril [2]. Les autres billets sont achetés sur place, au moment des visites. Un « village » est créé le long du quai, avec divers stands et animations.

Le premier week-end, l'effet de curiosité joue à plein. La mairie estime « à près de 20 000 » le nombre de personnes venues samedi 4 voir le navire [3].

Mardi 7 mai, l'annonce d'un nouveau coup de vent incite l'Hermione à quitter le bassin du commerce vers 11 h et à mouiller en petite rade [4]. Le feu d'artifice prévu mercredi soir a lieu en soirée depuis l'allée du Président-Menut.

Caractéristiques

Construite à Rochefort (Charente-Maritime) entre 1997 et 2012, l'Hermione est une réplique du trois-mâts Hermione de 26 canons en service de 1779 à 1793 sortie de l'arsenal de Rochefort. Elle est principalement connue pour avoir conduit le marquis de La Fayette (1757-1834) pour son deuxième voyage aux États-Unis en 1780, lui permettant de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

La frégate mesure 66 mètres de long (44,20 m pour la seule coque) pour une largeur maximale de 11,24 m et un tirant d'eau de 5,78 m. Son grand mât culmine à 56,50 m. Elle déplace 1 166 tonnes. Sa voilure couvre 2 200 mètres carrés. Sa vitesse peut atteindre 14 nœuds. Son équipage se compose de 80 marins.

Entre 2009 et 2011, le Chantier naval Bernard à Saint-Vaast-la-Hougue travaille à la mis en place de 120 bordés et au calfatage de la coque [5], un chantier de 25 000 heures à 1,5 million d'euros [6].

Programme des animations

La foule au rendez-vous.

Sortie en mer : tous les jours, départs à 10 h, 13 h 30 et 16 h 15 du quai Lawton-Collins.

Samedi 4 et dimanche 5 mai : aubade du bagad de Lann-Bihoué sur le quai Alexandre-III.

Samedi 4, à 22 h, à partir de la place de-Gaulle, cortège lumineux emmené par la Compagnie Remue-Ménages.

Dimanche 5, à 14 h, quai Alexandre-III, concert de Macadam Piano et de Mlle Macadame.

Dimanche 5, à 14 h 30, au Trident, représentation de saynètes sur la relation franco-américaine, suivie d'une table-ronde intitulée « Tension sur le lien transatlantique ? : la relation franco-américaine en a vu d'autres », modérée par Laure Mandeville.

Mardi 7, à 15 h 30 et 17 h, quai Alexandre-III, récital des Marins du Cotentin.

Mardi 7, à 18 h 30 à la salle Paul-Éluard, conférence d'Annick Perrot, sur « Les populations littorales du Cotentin et la guerre d'indépendance américaine ».

Mardi 8, à 22 h 15, feu d'artifice.

Des visites guidées sont prévues : dimanche 5, , « Louis XVI dans Cherbourg », départ à 15 h de la digue de Querqueville ; lundi 6, « Transatlantique », départ à 15 h de la Cité de la Mer ; mardi 6 à 15 h, « Histoire maritime », départ à 15 h de l'Office de tourisme, et mercredi 8, « Libération de Cherbourg », départ à 15 h de l'Office de tourisme.

Notes et références

  1. Sarah Caillaud, « La foule pour la première normande de L'Hermione », Dimanche Ouest-France, 5 mai 2019.
  2. « Les 5 000 préventes de l'Hermione sont toutes vendues », La Presse de la Manche, site internet, 17 avril 2019.
  3. « Toutes les images de la première journée de l'Hermione à Cherbourg », La Presse de la Manche, site internet, 4 mai 2019.
  4. « L'escale de L'Hermione s'achève en petite rade », Ouest-France, site internet, 7 mai 2019.
  5. « Ces charpentiers de la Manche ont construit l'Hermione », Ouest-France, 2 mai 2019.
  6. « L'Hermione: l'esprit Bernard traverse l'Atlantique », Ouest-France, 25 avril 2015.

Lien interne

Lien externe