Ernest Chauvin

De Wikimanche

Ernest Alfred Chauvin, né aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire) le 20 février 1870, mort à Angers (Maine-et-Loire) le 16 mars 1948, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est préfet maritime de Cherbourg en 1928.

Biographie

Il entre dans la Marine en 1886. Nommé aspirant le 5 octobre 1889 quand il est à Brest (Finistère), il embarque sur le cuirassé Océan, puis sur le garde-côtes Furieux en mars 1890, et encore sur le Calédonien de la division navale du Pacifique, et ensuite sur la frégate à voiles Melpomene.

Il accède au grade d'enseigne de vaisseau le 23 janvier 1892 et il est affecté successivement sur le croiseur Sfax en Méditerranée ; le croiseur Isly de l'Escadre du Nord. En 1895, il est affecté sur l'aviso Nièvre à Terre-Neuve. En janvier 1896, il intègre l'escadre de la Méditerranée sur le cuirassé Brennus, puis sur le croiseur Lalande et le cuirassé Formidable.

Lieutenant de vaisseau le 24 novembre 1898, il est à Brest en 1899 puis de retour sur le croiseur Isly à Terre-Neuve. En 1901, il est affecté sur e transport Rance de la division navale de l'Océan Indien.

Au 1er janvier 1903, il intègre l'escadre du Nord sur le croiseur Dupuy-de-Lôme, puis sur la Jeanne-d'Arc. En 1904, il commande un groupe de torpilleurs de la défense mobile de la Corse. De la promotion 1905, il est breveté de l'École supérieure de la Marine. En 1907, il est affecté au commandement du Fauconneau et de la 3e division de torpilleurs à Brest. Le 1er juin 1909, il est en résidence à Paris affecté à l'état-major général de la Marine jusqu'en 1911. En mars 1912, il est officier archiviste de l'École des torpilleurs.

Nommé capitaine de frégate le 7 février 1913, il est affecté sur le Jauréguiberry, en tant que chef d'état-major auprès de l'amiral Darrieux, commandant la division d'instruction de Méditerranée. En 1915, il exerce les mêmes fonctions auprès de l'amiral sur le D'Entrecasteaux. En août, il prend le commandement du Poignard et la 5e escadrille de torpilleurs. De juin à décembre 1916, il commande le Trident et la 5e escadrille. Du 14 décembre 1916 au 25 septembre 1917, il est nommé commandant du centre d'aviation maritime de Saint-Raphaël (Var).

Capitaine de vaisseau en mars 1917, il est appelé à la Direction générale de la guerre sous-marine, Chef du service militaire de l'aéronautique maritime et des patrouilles aériennes. Ses qualités et compétences apportent un développement essentiel de l'aéronautique maritime. En juillet 1919, il commande le Du Chayla et la division navale du Maroc et de l'Afrique occidentale jusqu'au 1er janvier 1921.

Contre-amiral le 18 octobre 1923 puis vice-amiral le 9 avril 1928, il est nommé préfet maritime à Cherbourg en 1928.

Il quitte le service actif en février 1932.

Distinctions

Source

Article connexe