Douanes dans la Manche

De Wikimanche

Les douanes sont un service public implanté dans la Manche.

Elles ont pour mission de lutter contre la fraude, de soutenir l'activité économique et de percevoir la fiscalité.

Ordre de transport de sel (1824).

Dans la Manche, elles participent plus particulièrement à l'action de l'État en mer : police de la navigation, contrôle des pêches, missions de sauvetage, lutte contre la pollution. Elles disposent d'unités basées à Cherbourg-en-Cotentin et à Granville. La vedette garde-côtes Vent d'amont (DF 40), vendue en 2017, est basée à Cherbourg. La vedette de surveillance rapprochée Le Pléville Le Pelley (DF 62) est basée à Granville.

La vedette Vent d'amont à Cherbourg.

Histoire

En 1831, la direction des douanes de Cherbourg, qui a autorité sur les bureaux d'Avranches, Cherbourg et Granville, produit 1 714 868 F de droits [1].

En 1972, l'entrepôt réel des douanes à Cherbourg est converti en entrepôt public et sa concession est transférée à la Chambre de commerce et d'industrie Cherbourg-Cotentin [2].

Le 20 septembre 2012, le sénateur Jean-Pierre Godefroy (PS) s'inquiète de l'annonce de la suppression de la brigade de Carteret, prévue pour fin 2012 [3].

En 2016, l'annonce est faite que le bureau de Granville du Service des alcools et de la cidriculture (Sac), situé rue du Port, fermera en 2018 pour être transféré à Caen (Calvados) [4]. Ce bureau emploie 8 personnes. Le transfert sera effectif « au plus tard le 31 décembre 2018 » [5].

Bibliographie

  • Lucien Ledanois, « L'échec d'une candidature dans les douanes (1856) », revue Viridovix, n° 5, 1987.

Notes et références

  1. A. Hugo, France pittoresque, Delloye éditeur, Paris, 1835, p. 216.
  2. Journal officiel, 11 février 1972 (lire en ligne).
  3. « Suppression de la brigade des douanes de Carteret (Manche) », Sénat, site internet, 21 octobre 2012 (lire en ligne).
  4. « Granville : les douanes fermeront en 2018 », La Manche Libre, site internet, 23 janvier 2016.
  5. « Arrêté du 23 janvier 2017 portant modification de la liste des bureaux des douanes et droits indirects », Journal officiel, 23 janvier 2017.

Lien externe