Don Pratt

De Wikimanche

Don Forrester Pratt.

Don Forester Pratt, né à Brookfield (Missouri, États-Unis) le 12 juillet 1892 et mort à Hiesville le 6 juin 1944, est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Engagé dans l’armée en 1917, Don Pratt devient sous-lieutenant, puis officier d’état-major au 15e Régiment d’infanterie en Chine, officier instructeur à l’École d’Infanterie de Fort Benning en Géorgie.

Chef d’état-major à la 43e DI en 1941, il est promu en août 1942 brigadier général et commandant en second de la 101e Airborne Division sous les ordres du général Maxwell Taylor. Il participe à l'assaut aéroporté sur la Normale Cotentin à bord d'un planeur le jour du Débarquement. Il prend place comme passager dans le Waco Fighting Falcon, en tête du convoi des planeurs, qui se pose dans un champ à Hiesville mais qui ne parvient pas à ralentir à cause du sol humide et du surpoids de l’appareil, dû à la jeep transportée. Il percute une haie, tuant sur le coup le général Pratt et le sous-lieutenant John Butler.

Le corps du général est enveloppé dans une toile de parachute et enterré dans le cimetière éphémère de Hiesville puis au cimetière provisoire de Carquebut[1] ; son corps est transporté au cimetière national d‘Arlington (États-Unis) le 26 juillet 1948.

Don Pratt est ainsi le premier haut officier allié à mourir dans la bataille de Normandie. Le général Anthony McAuliffe lui succède comme commandant en second de la 101e Airborne.

Hommage

Depuis 1986, une stèle lui est dédiée à Hiesville

Notes et références

  1. « Hiesville. La commune n'oublie pas le général Pratt », Ouest-France, 6-7 juin 2020.