Domaine du château de Saint-Symphorien-des-Monts

De Wikimanche

La chaumière du jardinier en 2013
L'ancien château.

Le domaine de l'ancien château des comtes de Rougé est un monument historique de la Manche, situé à Saint-Symphorien-des-Monts sur la commune de Buais-les-Monts.

Il s'étend aussi sur la commune de Lapenty, au lieu-dit La Basse-Cour.

Histoire

Ce domaine agricole a été en partie aménagé en parc d'agrément au début du 18e siècle.

Le parc est remanié à l'anglaise dans les années 1830. Le château Louis XIII, reconstruit en 1848, brûle en 1916 et est définitivement rasé en 1965. Le parc comprend une allée couverte datant de 3 000 ans avant J.-C., une petite maison en chaume, dite « Maison du jardinier », construite vers 1830, et une chaumière du 16e siècle, ayant conservé son toit de chaume et ses anciennes ouvertures cintrées ou en accolade.

Fermé le 26 décembre 1999, suite aux dégâts causés par la tempête Lothar, le parc reprend vie grâce au travail d'une association de bénévoles à partir de 2012.

Le domaine du château est inscrit aux monuments historiques par arrêté du 9 juin 2005[1].

En 2017, Thibault Mordacq et sa compagne Camille Le Guigo achètent le domaine pour développer une activité entre tourisme nature et événementiel [2].

Situation

Chargement de la carte...

Hébergement

  • Une Tiny house, une micro-maison en bois, à louer en saison.

Festivals

  • Du 6 au 8 septembre 2019, le parc accueille le Ethereal Decibel Festival (musique électronique et psychédélique), 3 000 personnes sont attendues[3].
  • Du 1er au 3 juillet 2022 : deuxième édition du festival électro-techno Ethereal Decibel Festival.

Notes et références

  1. « Notice n°PA50000017 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  2. « Ils donnent un nouveau souffle à l'ancien parc animalier », La Gazette de la Manche, site internet, 24 octobre 2018 (lire en ligne).
  3. « Le Ethereal Decibel, un festival "trans-psy" dans le sud-Manche », La Manche-Libre, site internet, 6 septembre 2019.(lire en ligne)