Deuxième étape du Tour de France 1921

De Wikimanche

Le tracé.

La 2e étape du Tour de France 1921 a lieu le mardi 28 juin 1921 entre Le Havre (Seine-Inférieure) et Cherbourg.

C'est la cinquième fois que le Tour de France organise une étape entre Le Havre et Cherbourg.

Résumé général

Le Belge Léon Scieur (La Française), 33 ans, remporte cette 15e édition, disputée du 26 juin au 24 juillet. Il couvre les 5 485 kilomètres en 221 h 50' 26", soit à la moyenne de 24,724 km/h. Il devance son compatriote Hector Heusghem (La Sportive) de 18' 36 et le Français Honoré Barthélémy (La Sportive) de 2 h 01'. Il y a 123 coureurs au départ d'Argenteuil (Seine) et seulement 38 à l'arrivée à Paris, au parc des Princes.

Le Cherbourgeois Jules Lebreton prend part à la course en tant qu'indépendant.

L'étape Le Havre-Cherbourg

L'étape Le Havre-Cherbourg couvre 364 kilomètres.

Le Belge Louis Mottiat (Alcyon) porte le maillot jaune de leader.

Le début de l'étape est marqué par de très nombreuses crevaisons. Des coureurs comme le Belge Louis Mottiat (Alcyon) ou le Français Honoré Barthélémy (La Sportive) sont tellement éprouvés par le sort qu'il sont déjà largement distancés au bout de 60 km. Les hommes de tête en profitent pour accélérer la course.

À Rouen (Seine-Inférieure), c'est un peloton groupé qui passe à 5 h 06 [1]. À Deauville (Calvados), cinq coureurs passent détachés en avance de 45 minutes sur l'horaire prévu : trois Français, Jean Alavoine (Peugeot), Romain Bellanger (Peugeot) et Félix Sellier Delage), et deux Belges, Léon Scieur (La Française) et Hector Heusghem (La Sportive) [1]. À Carentan, les cinq coureurs, auxquels s'est joint le Belge René Vermandel (indépendant), traversent la ville à 13 h 15 [1]. À Valognes, Bellenger et Scieur profitent d'une côte pour prendre le large. Romain Bellenger, 27 ans franchit en vainqueur la ligne d'arrivée à Cherbourg, profitant d'une crevaison de Scieur à 6 km du but. Une foule « nombreuse » l'acclame, massée des deux côtés de la côte d'Octeville [1]. Le Cherbourgeois Jules Lebreton se classe 47e, à 3 h 16' 08" du vainqueur.

Le Belge Léon Scieur endosse le maillot jaune, qui ne quittera plus ses épaules jusqu'à l'arrivée à Paris.

Classements

Classement individuel de l'étape

Romain Bellenger, vainqueur à Cherbourg.
Rang Coureur Équipe Temps Écart
1 Bellenger (France) Peugeot-Wolber 13 h 07' 50" -
2 Scieur (Belgique) La Française à 3' 14"
3 H. Heusghem (Belgique) La Sportive m.t.
4 Gerbaud (France) Indépendant à 4' 53"
5 Sellier (Belgique) Delage à 11' 44"
6 Alavoine (France) Peugeot-Wolber à 20' 42"
7 Dhers (Belgique) La Sportive à 22' 12"
8 Dejonghe (Belgique) Indépendant à 28' 10"
9 Lucotti (Italie) Ancora à 31' 48"
10 Degy France) Indépendant à 31' 52"

Classement général de l'étape

Rang Coureur Équipe Écart
1 Scieur (Belgique) La Sportive -
2 H. Heusghem (Belgique) La Sportive à 3' 26"
3 Dejonghe (Belgique) Indépendant à 16' 00"
4 Sellier (Belgique) Delage à 30' 45"
5 Bellenger France) Peugeot-Wolber à 35' 26"
6 Gerbaud (France) Indépendant à 40' 09"
7 Christophe (France) Indépendant à 42' 15"
8 Alavoine (France) Peugeot-Wolber à 46' 17"
9 Mottiat (Belgique) Alcyon à 46' 37"
10 Barthélémy (France) La Sportive à 49' 14"

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Romain Bellenger gagne la deuxième étape », L'Ouest-Éclair, 30 juin 1921.

Liens internes