Deuxième étape du Tour de France 1914

De Wikimanche

Jean Rossius en 1914

La deuxième étape du Tour de France 1914 voit les coureurs cyclistes du Tour de France s'élancer du Havre (Seine-Inférieure) le 30 juin 1914 pour rejoindre Cherbourg (Manche) où s'adjuge l'arrivée après 364 kilomètres de course.

Le Belge Jean Rossius remporte l'étape et devance son compatriote Philippe Thys et le Français Émile Engel.

Le Petit Parisien rend compte dans son édition du 1er juillet 1914 de l'étape qui s'est déroulée la veille :

« Hier s'est disputée la deuxième étape du Tour de France cycliste, sur le parcours Le Havre-Cherbourg (364 kilomètres). 
À Deauville, Girardengo arrive seul, à 8 h 14, mais il crève et est rattrapé par le peloton. Tous sont arrêtés pendant une dizaine de minutes au passage à niveau. Le peloton est composé de [19 coureurs].
Verdickt, descendant la côte de Hennequille, se casse la clavicule et abandonne.
L'arrivée à Cherbourg eut lieu au milieu d'un public énorme.
C'est Rossius, sur bicyclette Alcyon, pneus Soly, qui, le premier, franchit la ligne d'arrivée, suivi de Thys, sur bicyclette Peugeot, pneus Wolber ; 3e Engel ; 4e Defraye ; 5e Georget ; 6e Pélissier ; 7e Egg ; 8e Alavoine ; 9e Garrigou ; 10e Borgarello ; 11e Dejonghe ; 12e Godivier ; 13e Lapize ; 14e Spiessens ; 15e Scieur ; 16e L. Heusghem ; 17e Deman ; 18e Beaumelier ; 19e Faber ; 20e Petit-Breton.
Aujourd'hui, repos à Cherbourg et demain, 3e étape Cherbourg-Brest[1]. »

Notes et références

  1. Le Petit Parisien, 1er juillet 1914 (Lire en ligne)

Articles connexes