Deuxième étape du Tour de France 1913

De Wikimanche

Lucien Petit-Breton emmène le groupe de tête dans la côte de Delasse.

La 2e étape du Tour de France 1913 a lieu le mardi 1er juillet 1913 entre Le Havre (Seine-Inférieure) et Cherbourg.

C'est la troisième fois que le Tour de France choisit Cherbourg comme ville-étape et la première fois qu'il organise une étape entre Le Havre-Cherbourg.

Jules Masselis est le premier Belge à s'imposer à Cherbourg.

Deux Manchois participent à cette édition, tous deux indépendants : le Granvillais Alcide Rivière (abandon dans la 6e étape) et le Cherbourgeois Christian Christensen (abandon dans la 13e étape, tout près de l'arrivée à Paris).

Résumé général

Philippe Thys.

Le Belge Philippe Thys (Peugeot) remporte cette onzième édition, qui se dispute du 29 juin au 27 juillet. Il couvre les 5 388 km en 197 h 54', soit à la moyenne de 26,715 km/h. Il devance ses co-équipiers, le Français Gustave Garrigou (Alcyon) de 8' 37" et son compatriote Marcel Buysse 5peugeot) de 3 h 30' 55. Il y a 140 coureurs au départ à Boulogne-Billancourt (Seine). Le classement général, établi aux points depuis 1905, est de nouveau calculé au temps.

L'étape Le Havre-Cherbourg

Tour de France 1913 map-fr.svg

L'étape Le Havre-Cherbourg couvre 364 kilomètres.

L'Italien Giovanni Micheletto (Griffon) porte le maillot de leader.

Quelques escarmouches ont lieu. Mais à Honfleur (Calvados), tout rentre dans l'ordre et le peloton passe groupé.

À Cherbourg, 16 coureurs se disputent le sprint. Le Belge Jules Masselis (Alcyon) se montre le plus véloce, devant le Français Lucien Petit-Breton (Automoto) et son compatriote Odile Defraye (Alcyon).

À l'issue de l'étape, quatre coureurs belges se partagent la première du classement général : Jules Masselis (Alcyon), Alfons Lauwers (La Française), Marcel Buysse (Peugeot) et Odile Defraye (Alcyon). Il n'existe pas alors de règle pour les départager [1].

Christian Christensen termine 68e à 2 h 13' 32" du vainqueur et Alcide Rivière (84e, à 4 h 31' 41".

Classements

Classement individuel de l'étape

Jules Masselis, vainqueur à Cherbourg.
Rang Coureur Équipe Temps Écart
1 Masselis (Belgique) Peugeot 12 h 20' 06" -
2 Petit-Breton (France) Automoto m.t.
3 Defraye (Belgique) Alcyon m.t.
4 Buysse (Belgique) Peugeot m.t.
5 F. Pélissier (France) Alcyon m.t.
6 Lapize (France) La Française m.t.
7 Garrigou France) Peugeot m.t.
8 Georget (France) La Française m.t.
9 Lauwers (Belgique) Libérator m.t.
10 Mottiat (Belgique) Alcyon m.t.

Classement général de l'étape

Rang Coureur Équipe Écart
1 Masselis (Belgique) Alcyon -
- Lauwers (Belgique) Libérator m.t.
- Buysse (Belgique) Peugeot m.t.
- Defraye (Belgique) Alcyon m.t.
5 Salmon (Belgique) Griffon à 21"
6 Micheletto (Italie) Griffon à 43"
7 E. Masson (Belgique) Alcyon à 50"
8 Thuys (Belgique) Peugeot à 3' 48"
9 Rossius (Belgique) Alcyon à 4' 50"
10 Christophe France) Peugeot m.t.

Notes et références

  1. « Le Tour de France », L'Ouest-Eclair, 3 juillet 1913 (lire en ligne).

Liens internes