Daniel Cauchon

De Wikimanche

Daniel Cauchon, est une personnalité économique de la Manche.

Il est directeur de la DCNS à Cherbourg-Octeville de 2003 à 2009.

Biographie

Originaire de Nantes, il suit ses études à l'École technique préparatoire de l'armement d'Indret (Loire-Atlantique), puis à l'École nationale supérieure des ingénieurs et techniques d'armement (Ensieta). Il intègre en parallèle la Direction générale des Armées comme ingénieur à la pyrotechnie entre 1980 et 1987, puis comme adjoint au directeur de programme missiles MSBS jusqu'en 1993. Ingénieur en chef de l'armement en 1993, il est nommé « coordonnateur armes équipements pour l'entretien des sous-marins » à Brest, puis, en 1995, sous-directeur « missiles stratégiques à la pyrotechnie Île Longue ». Là, il intègre la DCN en 1998 en tant qu'adjoint puis sous-directeur production (directeur de la ligne de produits « sous-marins » suite à la réorganisation en société de droit privé de la DCN Brest le 1er janvier 2003).

En février 2003, il est nommé « directeur de produit sous-marins » en succession de Laurent Barthélemy. À la tête de la DCN Cherbourg, il est chargé d'accompagner la mutation de cet établissement public vers la privatisation [1]. Il encadre la fin de la construction du quatrième SNLE Le Terrible et concrétise l'internationalisation de la production de l'établissement, notamment à travers le programme « Barraccuda » [1].

En août 2009, il est nommé directeur industriel de la division Services du groupe à Paris, et est remplacé à Cherbourg par Bruno Richebé, directeur du projet SNLE Le Terrible depuis 2004.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Rudy Flochin, « Daniel Cauchon : six années passionnantes », Ouest-France, site internet, 28 août 2009.

Sources

  • Patrick Bottois, « Daniel Cauchon nouveau directeur de DCN Cherbourg », L'Usine Nouvelle, 26 févier 2003.
  • Thierry Motte, « Les 50 qui font bouger Cherbourg », L'Express, 30 octobre 2003.
  • « Cherbourg : les réseaux d'influence - Daniel Cauchon », Les Échos, 14 mai 2008.