Dépôt des tramways de Tourlaville

De Wikimanche

Le dépôt des tramways (années 1910)

Le dépôt des tramways de Tourlaville, est un ancien dépôt ferroviaire de la Manche, pour le tramway de Cherbourg, situé à Tourlaville sur le territoire de Cherbourg-en-Cotentin.

Situation

Chargement de la carte...

Histoire

Le 25 juillet 1891, « déclaration d'utilité publique et concession à la Ville de Cherbourg d'un réseau de tramways, à traction mécanique ». L'objectif est de desservir Cherbourg et sa banlieue de Tourlaville à Querqueville avec un transport de voyageurs et de marchandises.

En 1893, la Compagnie générale française des chemins de fer secondaire est échue. En 1896, la ville rétrocède la concession à Étienne Laval, et en 1898 la société anonyme, dite Compagnie des tramways de Cherbourg (CTC), se substitue à Étienne Laval [1].

La station de Tourlaville est mise en service le 29 novembre 1896 par la Compagnie des tramways de Cherbourg (CTC), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne, desservie par des tramways à vapeur, de Cherbourg à Tourlaville [2]. En mai 1897, la ligne est prolongée jusqu'au terminus-dépôt de Tourlaville [3], qui est ensuite utilisée pour les rames électriques et détruite avec le matériel roulant dans un bombardement anglais le 29 mai 1944.

Notes et références

  1. « Manche : Compagnie des tramways de Cherbourg », Répertoire de la législation des chemins de fer français : réseaux secondaires d'intérêt général, chemins de fer d'intérêt local et tramways, Imprimerie nationale, Paris, 1901, p. 241 (voir en ligne)
  2. Le tramway de Cherbourg sur cherbourg44. Consulté le 26 août 2021.
  3. Michel Harouy, Le Val de Saire au temps du Tue-Vâques, Éditions Cheminements, 2004, p. 171 (ISBN 9782844782663).

Bibliographie

  • « Albert et Yvonne Trohel évoquent les tramways à Tourlaville », Reflets, n° 121, mai 2007, p. 12-14.

Article connexe