Coriallo

De Wikimanche

Coriallo, aussi Corallium, est le nom d'une cité antique de la Manche, située au nord du Cotentin.

Étymologie

L'étymologie de ce nom est traitée à la page Cherbourg (étymologie).

Histoire

La date de la fondation de Coriallo n'est pas établie avec précision.

La Coriallo des Unelles est présente sur la Table de Peutinger (v. 365) et citée dans l’Itinéraire d'Antonin et la Gesta de Fontenelle (in pago Coriovallinse, 747-753), latinisée ensuite en Coriallum.

Coriallo possédait sa propre monnaie. Un tiers sou en or, datant du début du VIIe siècle, est conservé à Paris, au cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale [1].

Géographie

La localisation de Coriallo n'est toujours pas établie avec certitude. Plusieurs hypothèses s'affrontent encore aujourd'hui.

Pour certains, elle se trouvait approximativement à l'emplacement de Cherbourg. Robert Lerouvillois est de ceux-là, qui la voit plus précisément entre Cherbourg et Tourlaville, au lieu-dit Les Mielles [2]. D'une manière générale, la plupart des toponymistes actuels identifient Coriallo au site de Cherbourg.

D'autres la situent près d'Urville ou de Beaumont-Hague.

D'autres encore, comme Claude Pithois, la voient plutôt couvrant comme « une agglomération d'habitations gauloises », protégée par le Hague-Dick, englobant plusieurs villages dont notamment Omonville-la-Rogue, Omonville-la-Petite, Éculleville et Digulleville [3].

Réemploi moderne du nom

  • Une cité de Beaumont-Hague, la Résidence Coriallo, et une chorale de Cherbourg, la chanterie Coriallo, portent aujourd'hui ce nom.
  • Le club des supporters de l'AS Cherbourg porte le nom des Coriallo 04.
  • La Coriallo Race & Market est une course à la voile inter-entreprises dont la première édition se déroulera en septembre 2013 sur le bassin du commerce de Cherbourg. Elle a pour ambition de se renouveler tout les ans et d'accueillir en marge de la course un marché de produits régionaux. Elle est organisée par l'association « Adéré ».
  • Coriallo est une banque d'images patrimoniales mise en place par la ville de Cherbourg-Octeville pour regrouper les collections numérisées de la Bibliothèque Jacques-Prévert et des musées municipaux.

Notes et références

  1. « Coriallo pendant la période franque », site internet de la Ville de Cherbourg, consulté le 11 avril 2011.
  2. Site internet de la ville de Cherbourg, consulté le 22 avril 2011.
  3. Claude Pithois, La Hague, terre ignorée..., Librairie G. Gautier, 1961, pp. 11-12.