Confrérie de Notre-Dame-Montée

De Wikimanche

La confrérie de Notre-Dame-Montée est une ancienne association catholique de la Manche, basée à Cherbourg.

Histoire

Elle est créée en 1466 par douze bougeois de la cité pour veiller au monument de l'Assomption, installé dans la basilique Sainte-Trinité [1] [2].

Avant chaque représentation, la confrérie fait monter des tréteaux en haut de la nef pour servir de théâtre, habiller les personnages du monument et repeindre la statue de la Vierge [2]. La veille de la cérémonie, après l'office, la confrérie défile en ville jusqu'au domicile de son échevin [2].

La confrérie disparaît à la Révolution avec la destruction du monument de l'Assomption le 19 janvier 1794 [2].

Fondateurs

Liste des fondateurs de la confrérie, en 1466 [1] :

  • Jean Aubert, facteur du monument
  • Henri du Marest
  • Guillaume Simon
  • Jean Rault
  • Jean Grossin
  • Guillaume Avoine
  • Michel Fontaine
  • Cardin Simon
  • Jean Thibert
  • Étienne Saint-Martin
  • Richard Lebourgeois
  • Jean Guillemin
  • Nicolas Chilard
  • Jean Simon
  • Jacques Lainey
  • Thomas Dufresne
  • Jean Leliepvre
  • Geoffroy Groult
  • Jean Guiffard
  • Robert Pallefroy
  • Nicolas Simon
  • Jean Gireult
  • Samson Legoubey
  • Étienne Rault
  • Jean Bedel

Échevins

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg (continuée de 1728 jusqu'à 1835 par Vérusmor), Boulanger, 1835, p. 86-90.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Gustave Mouty, « Église de la Sainte-Trinité : monument de l'Assomption et confrérie de Notre-Dame-Montée », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXIII, 1942, p. 133-145.