Claude-Jean Bonnardot

De Wikimanche

Claude-Jean Bonnardot, né à Paris le 26 décembre 1923, mort à Granville le 15 janvier 1981, est une personnalité artistique de la Manche, réalisateur de cinéma de profession.

Il entre dans le monde du cinéma en 1955 en réalisant des documentaires.

Il réalise son premier film de fiction, Moranbong, en 1958 en Corée du Nord [1]. Le film est interdit au public pour « atteinte à la politique étrangère de la France ». La censure n'est levée qu'en 1963.

En 1965, il entre à la télévision et y réalise des adaptations littéraires [1], dont en 1966 Le Chevalier des Touches, adapté du roman de Jules Barbey d'Aurevilly, tourné dans le département.

Il meurt à Granville, âgé de 57 ans [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Nécrologie : le réalisateur C.-J. Bonnardot », Le Monde, 17 janvier 1981.